Actualités sur le diabète

Lecteurs de glycémie

FreeStyle Libre est un lecteur de glycémie de nouvelle génération. Il permet d'effectuer une mesure flash du taux de glucose sans lancette, sans piqûre à l’aide d’un capteur positionné en sous-cutané à renouveler tous les 14 jours.

Disponible depuis plusieurs mois, il sera pris en charge à partir du 1er juin 2017. Conditions et modalités à découvrir dans l’article de l’Association Française des Diabétiques :

https://www.federationdesdiabetiques.org/federation/actualites/le-freestyle-libre-sera-rembourse-a-partir-du-1er-juin-2017?from=NLGP1705&utm_source=NL1-NLGP&utm_medium=NL&utm_campaign=NLGP

 

Collecte des déchets piquants, coupants, tranchants (DASRI), il y a du changement

Ce que dit la loi :

Le décret du 22 octobre 2010 relatif à l'élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux (DASRI) produits par les patients en autotraitement et le décret du 28 juin 2011 relatif à la gestion des DASRI perforants produits par les patients en autotraitement doivent entrer en vigueur le 1er novembre prochain.

Le premier décret prévoit que :
Les exploitants de médicaments et les fabricants de dispositifs médicaux ou leurs mandataires, …, mettent gratuitement à la disposition des officines de pharmacie et pharmacies à usage intérieur (PUI) des collecteurs … ;
Les officines de pharmacie et les pharmacies à usage intérieur remettent gratuitement aux patients concernés un collecteur de déchets d'un volume correspondant à celui des produits délivrés.

Le second décret organise la collecte et le traitement des DASRI perforants produits par les patients en auto traitement. La collecte et le traitement sont organisés par les exploitants ou fabricants. En l'absence d'un tel dispositif, les officines, les PUI et les laboratoires de biologie médicale, lorsqu'ils figurent sur une liste arrêtée par le préfet de région, doivent gratuitement collecter les DASRI. Il faut au moins un point de collecte pour 50 000 habitants et dans un rayon de 15km.

Mise en œuvre opérationnelle : où en est-on ?

L’éco-organisme en charge de la mise en œuvre opérationnelle, DASTRI, est agréé depuis décembre 2012.
Les ARS sont chargées de du contrôle des points de collecte.

Les collecteurs peuvent dès à présent être commandés par les pharmaciens pour les remettre aux patients concernés. A partir de janvier 2014 les collecteurs antérieurement remis par les collectivités territoriales ne seront plus repris.
Pour les commandes, il suffit d’aller sur le site de DASTRI : http://www.dastri.fr/.

La collecte n’est actuellement pas définitivement organisée. La plupart des structures qui prenaient en charge les DASRI sur le territoire de santé n°2 n’ont pas souhaité être point de collecte. Il faut donc refaire le maillage territorial et DASTRI est actuellement à la recherche de nouveaux points de collecte.

Liste des points de collecte actuels

DECHETTERIE DE LANNUGAT

Rue Jean Kervoalen

29100

Douarnenez

DECHETTERIE DE LESTRIVIN

Route de Douarnenez

29100

Poullan sur Mer

DECHETTERIE DE KERAMBRIS

Kerambris

29170

Fouesnant

PHARMACIE DE BEG MEIL

12 rue des Glenans – Beg Meil

29170

Fouesnant

DECHETTERIE DE LUMUNOC’H

Lieu dit Lumunoc’h

29190

Briec de l’Odet

DECHETTERIE DE PLEYBEN

Kozkerou

29190

Pleyben

DECHETTERIE DE CARHAIX

Port de Carhaix

29270

Carhaix Plouguer

DECHETTERIE DE CORAY

Le Gouaillou

29370

Coray

DECHETTERIE DE CHATEAUNEUF DU FAOU

Trémélé

29520

Châteauneuf du Faou

DECHETERIE DE POULDREUZIC

Lieu dit Méot

29710

Pouldreuzic

DECHETERIE DE PLONEOUR-LANVERN

ZA de Kerlavar

29720

Plonéour Lanvern

PHARMACIE DU BOIS D’AMOUR

8 rue Emile Bernard

29930

Pont Aven

Données recueillies sur le site DASTRI le 13/02/2014

Ce réseau qui devait être opérationnel au deuxième semestre 2013 peine à se mettre en place. A présent l’ARS pourra saisir le Préfet de Région pour qu’il désigne les points de collectes manquant au maillage. Il pourra s’agir de Laboratoires d’Analyses Médicales et de pharmacies, …
En attendant l’issue de la procédure, un grand nombre de patients de notre territoire n’auront plus de solution pour déposer leurs collecteurs. Il faudra leur conseiller de conserver l’ensemble de leurs collecteurs jusqu’à ce que le dispositif soit opérationnel à proximité de chez eux.

Le document que nous avions mis en ligne est caduc et nous demandons de ne plus le remettre aux patients. KerDiab maintiendra le contact avec les différents acteurs afin de diffuser régulièrement les informations sur les avancées et éditer un nouveau document de synthèse lorsque l’ensemble du territoire sera couvert.

Pour plus de renseignements,
Consultez le site de DASTRI : http://www.dastri.fr/
La carte des points d’apport volontaire : http://nous-collectons.dastri.fr/

 

Vous pouvez également contacter le réseau pour nous faire part de vos questions ou échanger sur le sujet.

Stratégie médicamenteuse du contrôle
glycémique du diabète de type 2

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1368541/fr/une-nouvelle-strategie-medicamenteuse-pour-le-diabete-de-type-2?xtmc=&xtcr=1

Daonil Faible® 1,25 mg, spécialité à base de glibenclamide ne sera plus commercialisé par Sanofi à l’automne 2011. Il n’existe pas de générique pour ce dosage de glibenclamide.

Ce médicament est indiqué dans le diabète non insulinodépendant, en association au régime adapté, lorsque ce régime n’est pas suffisant pour rétablir l’équilibre glycémique.

Daonil 5 mg et Hemi-Daonil 2,5mg restent néanmoins disponibles.

L'ANCRED apporte son soutien à l'enquête ENTRED 2007-2010 lancée par l'Institut National de Veille Sanitaire avec le concours de l'Assurance Maladie, de la HAS, de l'INPES, de l'AFD et du ministère de la Santé et des Solidarités.

Cette enquête nationale de santé publique renouvelle l'enquête ENTRED 2001-2003 qui avait été réalisée à l'initiative et avec la participation de notre association. ENTRED a apporté une somme de renseignements considérables sur l'état de santé des personnes diabétiques et sur la qualité de leur prise en charge. Elle a ainsi enrichi de façon décisive l'épidémiologie sur le diabète dans notre pays et a alimenté les actions de santé publique en faveur des diabétiques. Ce sont des sujets auxquels les réseaux de santé diabète ont contribué de façon importante depuis 6 ans.

ENTRED 2007-2010 permettra de mesurer les progrès enregistrés sous l'effet des différentes actions en cours.

Nous invitons tous les médecins adhérents aux réseaux de santé diabète ou participant au programme EPP de l'ANCRED à répondre au questionnaire qui leur sera adressé si un de leurs patients a été sélectionné pour l'enquête. Nous savons que vous êtes souvent sollicités, mais il est important pour tous les acteurs du diabète, professionnels de santé comme patients, que le taux de retour à l'enquête ENTRED soit le plus élevé possible.

L'ANCRED est membre du Comité Scientifique d'ENTRED 2007-2010 et vous tiendra régulièrement informé des résultats de l'enquête

Les nouveaux traitements : les incrétines

Les incrétines sont des hormones produites par les cellules endocrines de l'épitélium intestinal en réponse à l'ingestion de glucose et d'acide gras.

Elles agissent au niveau du pancréas en potentialisant la sécrétion d'insuline (cellule β) et la freination du glucagon (cellule α) induites par l'élévation de la glycémie.

Les études ont montré que le glucose administré par voie orale provoquait une libération d'insuline plus importante que le glucose administré par voie intraveineuse : c'est l'effet incrétine.

Les incrétines principalement représentées par le GLP1 et le GIP, sont rapidement transformées en métabolites inactifs.
L'action des incrétines étant dépendante de la glycémie, en cas d'hypoglycémie, la réponse physiologique de l'organisme est conservée (arrêt de la sécrétion d'insuline par les cellules β ; sécrétion de glucagon par les cellules α).
Le GLP1 entraine par ailleurs un ralentissement de la vidange gastrique et par action hypothalamique, une réduction de l'appétit.
Chez le diabétique de type 2, la sécrétion de GLP1 est diminuée alors que la réponse insulinique est conservée.
La compréhension de ces mécanismes a permis de développer une nouvelle classe d'antidiabétiques :
- Les analogues du GLP1, DPP4 résistants (exenatide) administrés par voie sous cutanée (2 injections par jour)
- Les inhibiteurs de la DPP4 (vildagliptine, sitagliptine), administrés per os (1 prise par jour). Ils sont indiqués en deuxième ligne après échec d'une monothérapie avec régime alimentaire adapté.

Le laboratoire NOVO NORDISK® a arrêté au 1er novembre 2006 la production de trois spécialités présentées en stylo Novolet® :

Mixtard® 10 Novolet® - Mixtard® 30 Novolet® - Mixtard® 40 Novolet®

Et au 1er avril 2007, il a arrêté les 4 spécialités suivantes :

Mixtard® 20 Novolet® - Mixtard® 50 Novolet® - Actrapid® Novolet® - Velosulin®